12/05/2018

MEXICANOS TERROR - Interview Mai 2018 (Rock'n roll)

| :-  ROCK'N ROLL DU NORD  -: |



Mexicanos Terror est un groupe Lillois de rock'n roll bien sale, qui se rapproche du hard ou du stoner par moments. Je les ai vus en concert à Arras en mai, durant le festival Le son du porte-voix, et ça a bien envoyé! J’avais quelques questions à leur poser, voici les réponses. 
 

1. Salut! Tu peux présenter un peu le groupe? Vous venez d'où, vous vous êtes formés quand...?

C'est un power trio made in Lille, formé il y 2 ans dans les bas fond de la cave de broc'n'roll.
Carl : Voix papier de verre et guitare goudronné.
Antoine : Harmonica survolté et chant teigneux.
Etienne : Batterie kérosène pour un beat tenace.

2. C'est quoi les racines musicales du groupe? Je crois que pour certains vous venez du punk?

Les racines sont multiples: Blues, rockab, punk, garage. On a pris la base et l’énergie de tous ces styles pour donner le son et l'identité de Mexicanos terror.

3. Pourquoi vous avez choisi Mexicanos Terror comme nom de groupe? Quelque chose de spécial vous lie au Mexique, ou c'est juste que ça sonne bien et voilà?

Aah les noms de groupes... Mexicanos terror ça sonne, non? Alors pourquoi tu fais chier :-) Aucun lien avec le Mexique, la Belgique plutôt...


4. Je vous ai vu en concert à Arras, et même si vous n'êtes que trois, je n'ai pas trouvé que le manque de guitare basse se faisait sentir... Peut-être à cause de l'harmonica qui est assez présent... Qu'est-ce qui vous a mené à utiliser cet instrument? Comment on appelle quelqu'un qui joue de l'harmonica? (Harmoniciste?) Et celui qui s'en occupe en joue depuis longtemps? (L'air de rien, c'est pas évident...)

Effectivement pas de basse, mais pas besoin c'est déjà assez compliqué a trois. Et puis le son est bien fat, non? Effectivement l'harmonica peut parfois jouer un rôle, mais je le vois plus comme une seconde guitare. Pour le gros son sans basse, on a notre petit secret....

5. J'ai trouvé que sur certains morceaux, votre rock'n roll se rapproche assez du hard rock (Ou du hard blues), voir du stoner... C'est un peu le hasard, ou vous vous sentez proches de ces styles? Vous citeriez quels groupes ou quels courants rock comme influences?

Il est vrai que notre son peut parfois se rapprocher du stoner, mais ça c’est grâce à l'octaver et a l'ampli basse en plus de l'ampli guitare... Oups, je crois que j'ai dévoilé notre secret Ahha...
On est très influencés par le blues, Ac/dc , Lengendary shack shakers et bien d'autres.

6. Le Fan de Mexicanos Terror se goinfre-t-il de tacos avant chaque concert du groupe?


A mon avis il se goinfre surtout de bière....

  


7. Si Mexicanos Terror était un légume, lequel serait-il? (Peut-être du Maïs... Ou un cactus, mais pas sûr que ça se mange huhu)

Si Mexicanos terror était un légume, ce serait un pavé de rumsteck.

8. En concert vous avez bien la pèche, il y a de l'énergie... Mais quand vous serez vieux, que vos doigts iron moins vite, que vous ne pourrez plus remuer sur scène, tu as pensé à ce que vous jouerez? Du blues pépère? Du folk atmosphérique? 

On y est pas... Regardes Kurt Cobain, il assure toujours. En tous cas ce qui compte pour nous c'est l'intention.

9. La musique de Mexicanos Terror est-elle conseillée aux personnes de plus de 70 ans pour traiter les rhumatismes? :)

Mexicanos terror touche un large public. Pas besoin d'être fan de rock'n'roll pour apprécier notre énergie et notre plaisir de jouer.


10. Les musiciens de Mexicanos Terror jouent dans d'autres groupes en parallèle? On peut imaginer vous retrouver dans un groupe de country ou de black metal? Vous avez joué dans d'autres groupes précédemment?

Non, on se concentre tous les 3 sur mexicaca.
"On se concentre" ça me fait rire, car on est plutôt branleurs, les répètes sont rares en ce moment, et les compos c'est 10 minutes top chrono par morceau. Mais on va prendre de bonnes résolutions et être assidus au boulot...ahahah!!!! Pour nous la zik c'est du plaisir, alors pas de prise de tête.
Carl et Antoine jouent ensemble depuis plus de 10 ans (Kick driving, Blue magic band et en duo a la sauvage.) Etienne a été le batteur de Los guerrieros et de Jean Paul groove.


11. Qu'est-ce que vous écoutez en ce moment? Des groupes ou albums reviennent souvent?

Daddy long legs, The monster, Bror Gunnar jansson, There will be blood.


12. Vos futurs projets? Quelque chose à annoncer? C'est le moment des bisous.

On rentre en studio mi-mai pour enregistrer le premier album de Mexicanos terror, ça va chier!!!!




04/05/2018

DESERT CRONE - Distorted solitude Demo cassette. 2015.

Je viens d'inventer un nouveau mot à l'écoute de cette cassette: Hallucinomancie, ou comment prédire le futur en analysant les nuages de fumée hallucinogène AhAh.
DESERT CRONE est un groupe Suédois de stoner doom assez récent dont voici la première demo cassette. Le style qu'ils pratiquent penche fortement vers le stoner doom groovy à la CATHEDRAL ou ELECTRIC WIZARD, quand ils n'empruntent pas carrément des chemins plus épais et proches du sludge, voir du doom pur.
Le chant est un peu plus extrême que ce à quoi je m'attendais, quelque part entre le black metal et le sludge plus crié, sans être vraiment la même chose.
Niveau des guitares ça groove pas mal, il y a une certaine épaisseur qui me plait bien, et la production est pas mal. Maintenant j'avoue quand même préférer les morceaux plus groovys que ceux plus lents, pas que ça soit mauvais, mais bon un peu de vie dans le cimetière s'il vous plait :)
Bon musicalement le riffing qu'ils proposent n'est pas vraiment transcendant, mais cette cassette se laisse écouter plutôt avec plaisir et rien ne sonne faux dans le style.
A noter que le groupe a changé de nom pour SHADOWMASTER, ce qui peut laisser imaginer une évolution vers un style plus sombre… Mais ça seuls les nuages de fumée psychédélique et brunâtre le savent :-)

https://www.facebook.com/desertcroneband

21/04/2018

MARS RED SKY - Doom stoner

C'est un très bon groupe de doom/ stoner ralenti a touches psyché,
que j'ai découvert au festival Rock in Bourlon l'année dernière.
Ici j'upload un autre morceau que j'avais enregistré, il y a des super plans de guitare.


19/04/2018

THE STRIKES - Breaking the line EP. 2017.

Je connaissais un peu ce groupe originaire du Pas de Calais (Liévin), de par leur présence dans le flux constant d'informations de rock régional remplissant mon fil Facebook... Puis un soir, un concert sur Douai était annulé pour cause de maladie de musiciens, le programme TV s'annonçait mal, et pour rester dans le domaine de la musique j'ai décidé de porter plus d'attention à la musique de THE STRIKES, et à leur premier enregistrement officiel que voilà.
C'est clairement du rock, le groupe se situant quelque part entre classic rock et hard rock, et le résultat est plutôt cool. C'est par moments plus hard, par moments plus rock'n roll, parfois plus mélodique, parfois plus retro. Le style du groupe se veut relativement varié, tout en suivant une ligne directrice rock/ hard rock.
La production de bonne qualité, assez chaude et heavy, est plutôt cool.
Certains moments sont très proches du vieux rock à l'ancienne sans fioritures (Dans la branche AC/DC), d'autres sont plus rock'n roll avec un feeling pas si éloigné du stoner, on trouve aussi du hard rock qui se rapproche des grosses pointures des années 80 (Je pense à GUNS'N ROSES, ou peut être aux premiers DEF LEPPARD), et ils ont quelque chose d'assez années 90 que j'apprécie (Un truc cool, avec une ambiance pépère, quelque part entre le grunge et le rock alternatif... Le nom des STONE TEMPLE PILOTS a frôlé mon esprit par moments).
Le style du groupe est classique, pas de réelle surprise, ils évoluent dans un style ou l'expérimentation ou le délire musical technique n'ont pas trop leur place, mais les morceaux de THE STRIKES sont plutôt bien foutus (Notamment le premier du Ep), restent assez variés, certains moments envoient pas mal, et l'ensemble est cool à écouter.
Donc je dirais que THE STRIKES est un groupe cool qui pourrait plaire aux fans de hard/ classic rock/ heavy rock qui aiment les choses old school, mais pas trop. A voir en concert à l'occase.
https://thestrikesmusic.bandcamp.com

08/04/2018

STONED THERAPISTS - Stoned Therapists CD. 2017.



Stoned Therapists est un nouveau groupe de Rouen crée en 2015 et dont voici le premier enregistrement.
Musicalement ils évoluent entre stoner rock et rock indie, et le résultat est plutôt cool.
A l'écoute des huit morceaux du disque, je pense au premier QUEENS OF THE STONE AGE ou au dernier KYUSS ("And the circus leaves town" et ses mélodies de guitare pépères) pour le côté stoner, alors que MEAT PUPPETS (Le côté zen/ grunge), les premiers RADIOHEAD, voir THE DIVINE COMEDY me viennent à l'esprit pour le côté plus rock indie.
Le style des morceaux évolue un peu entre les deux grandes branches que j'ai citées, mais assez souvent on trouve une base guitare/ batterie assez stoner et au-dessus est collé un chant clair (Ici pas de voix roque ou plus "dure" comme on peut en trouver dans le stoner metal), ce qui donne un résultat plutôt cool; Puis on trouve aussi des guitares plus rock indie, voir quelques morceaux franchement portés sur ce style.
J'aime assez la production, les guitares ont un côté assez "ronflant" qui colle bien au stoner et rendent l'ensemble assez confortable.
J'avoue plus accrocher aux morceaux stoner qu'à ceux plus franchement indie, c'est peut être une question de gouts, mais dans tous les cas les premiers titres contiennent des trucs bien cools au niveau des grattes.
Pour moi STONED THERAPISTS n'est pas une révélation, mais c'est un groupe cool du type de ceux que j'aime bien avoir dans la région, afin de les voir en concert dans des bars enfumés.

https://stonedtherapists.bandcamp.com
 

SKELETON OF GOD - Primordial Dominion CD. 2008.

Au début des années 90, Skeleton of god était un groupe de death metal brutal et original, ils avaient une approche assez différente de la moyenne et des passages space assez intéressants... Le groupe avait eu le temps de marquer les esprits des gros fans du style, puis ont malheureusement disparu...
Mais surprise, plus de dix ans après le groupe est réapparu tel un champignon magique, surement après avoir ingurgité des kilos et des kilos d'herbe, car leur style a beaucoup changé. Sur ce "nouvel" album restent peu de traces du brutal death des débuts: Le psychédélique, l'expérimental et le stoner ont pris beaucoup plus d'importance.
En gros on part d'une base métal plutôt extrême (Influences années 90/2000), et ça explore de nombreux styles à tendance tordue ou "alternative": Du rock psychédélique sous acide, du stoner sludge, du hydro-grindcore, un peu de post-metal, une louche de doom...
Par moments je peux penser aux débuts de Cephalic Carnage pour l’approche décalée (Mais en beaucoup moins grind), je pense aussi aux moments bien enfumés et spaces du GONG des années 70 (En moins rigolo/ "délire"), on peut voir aussi un parallèle avec le Brutal Truth de la période où ils commençaient à carburer aux acides (Mais en moins grind), et enfin je verrais également une sorte de DISHARMONIC ORCHESTRA qui se serait hyper imprégné de rock psyché voir de Kraut rock allemand années 70, c'est peut-être la parallèle le plus juste des quatre.
C'est un disque vraiment pas mal, c'est original, avec des riffs vraiment intéressants, et des choses relativement surprenantes (On a entendu tellement de trucs tordus, que pour vraiment surprendre l'auditeur en 2018 il faut chercher loin...).
Mais c'est dommage que la production soit moyenne, le groupe avait autoproduit cet enregistrement et ça se sent, notamment au niveau des guitares qui ont un son trop "brut". Et puis le disque donne aussi une impression assez décousue, c'est peut être en partie dû au style et à l'approche "Je vais dans tous les sens".
Dans tous les cas on trouve ici des putains de riffs et des délires mentaux qui changent pas mal de ce qu'on peut entendre d'habitude dans le "métal".
C'est un disque à conseiller aux fans de musique assez décalée, space, enfumée et délirante, mais qui reste néanmoins assez abordable de par ses côtés stoner/ doom.
Même si ce n'est pas un incontournable, il y a quand même ici une quantité de qualités non négligeable. 

Animation: Marty et John montent un groupe


Animation réalisée à base de dessins que j'ai faits pour l'occasion.

Deux musiciens s’ennuient et décident de monter un groupe.
Musique : Paranoid (Lille)