21/04/2018

MARS RED SKY - Doom stoner

C'est un très bon groupe de doom/ stoner ralenti a touches psyché,
que j'ai découvert au festival Rock in Bourlon l'année dernière.
Ici j'upload un autre morceau que j'avais enregistré, il y a des super plans de guitare.


19/04/2018

THE STRIKES - Breaking the line EP. 2017.

Je connaissais un peu ce groupe originaire du Pas de Calais (Liévin), de par leur présence dans le flux constant d'informations de rock régional remplissant mon fil Facebook... Puis un soir, un concert sur Douai était annulé pour cause de maladie de musiciens, le programme TV s'annonçait mal, et pour rester dans le domaine de la musique j'ai décidé de porter plus d'attention à la musique de THE STRIKES, et à leur premier enregistrement officiel que voilà.
C'est clairement du rock, le groupe se situant quelque part entre classic rock et hard rock, et le résultat est plutôt cool. C'est par moments plus hard, par moments plus rock'n roll, parfois plus mélodique, parfois plus retro. Le style du groupe se veut relativement varié, tout en suivant une ligne directrice rock/ hard rock.
La production de bonne qualité, assez chaude et heavy, est plutôt cool.
Certains moments sont très proches du vieux rock à l'ancienne sans fioritures (Dans la branche AC/DC), d'autres sont plus rock'n roll avec un feeling pas si éloigné du stoner, on trouve aussi du hard rock qui se rapproche des grosses pointures des années 80 (Je pense à GUNS'N ROSES, ou peut être aux premiers DEF LEPPARD), et ils ont quelque chose d'assez années 90 que j'apprécie (Un truc cool, avec une ambiance pépère, quelque part entre le grunge et le rock alternatif... Le nom des STONE TEMPLE PILOTS a frôlé mon esprit par moments).
Le style du groupe est classique, pas de réelle surprise, ils évoluent dans un style ou l'expérimentation ou le délire musical technique n'ont pas trop leur place, mais les morceaux de THE STRIKES sont plutôt bien foutus (Notamment le premier du Ep), restent assez variés, certains moments envoient pas mal, et l'ensemble est cool à écouter.
Donc je dirais que THE STRIKES est un groupe cool qui pourrait plaire aux fans de hard/ classic rock/ heavy rock qui aiment les choses old school, mais pas trop. A voir en concert à l'occase.
https://thestrikesmusic.bandcamp.com

08/04/2018

STONED THERAPISTS - Stoned Therapists CD. 2017.



Stoned Therapists est un nouveau groupe de Rouen crée en 2015 et dont voici le premier enregistrement.
Musicalement ils évoluent entre stoner rock et rock indie, et le résultat est plutôt cool.
A l'écoute des huit morceaux du disque, je pense au premier QUEENS OF THE STONE AGE ou au dernier KYUSS ("And the circus leaves town" et ses mélodies de guitare pépères) pour le côté stoner, alors que MEAT PUPPETS (Le côté zen/ grunge), les premiers RADIOHEAD, voir THE DIVINE COMEDY me viennent à l'esprit pour le côté plus rock indie.
Le style des morceaux évolue un peu entre les deux grandes branches que j'ai citées, mais assez souvent on trouve une base guitare/ batterie assez stoner et au-dessus est collé un chant clair (Ici pas de voix roque ou plus "dure" comme on peut en trouver dans le stoner metal), ce qui donne un résultat plutôt cool; Puis on trouve aussi des guitares plus rock indie, voir quelques morceaux franchement portés sur ce style.
J'aime assez la production, les guitares ont un côté assez "ronflant" qui colle bien au stoner et rendent l'ensemble assez confortable.
J'avoue plus accrocher aux morceaux stoner qu'à ceux plus franchement indie, c'est peut être une question de gouts, mais dans tous les cas les premiers titres contiennent des trucs bien cools au niveau des grattes.
Pour moi STONED THERAPISTS n'est pas une révélation, mais c'est un groupe cool du type de ceux que j'aime bien avoir dans la région, afin de les voir en concert dans des bars enfumés.

https://stonedtherapists.bandcamp.com
 

SKELETON OF GOD - Primordial Dominion CD. 2008.

Au début des années 90, Skeleton of god était un groupe de death metal brutal et original, ils avaient une approche assez différente de la moyenne et des passages space assez intéressants... Le groupe avait eu le temps de marquer les esprits des gros fans du style, puis ont malheureusement disparu...
Mais surprise, plus de dix ans après le groupe est réapparu tel un champignon magique, surement après avoir ingurgité des kilos et des kilos d'herbe, car leur style a beaucoup changé. Sur ce "nouvel" album restent peu de traces du brutal death des débuts: Le psychédélique, l'expérimental et le stoner ont pris beaucoup plus d'importance.
En gros on part d'une base métal plutôt extrême (Influences années 90/2000), et ça explore de nombreux styles à tendance tordue ou "alternative": Du rock psychédélique sous acide, du stoner sludge, du hydro-grindcore, un peu de post-metal, une louche de doom...
Par moments je peux penser aux débuts de Cephalic Carnage pour l’approche décalée (Mais en beaucoup moins grind), je pense aussi aux moments bien enfumés et spaces du GONG des années 70 (En moins rigolo/ "délire"), on peut voir aussi un parallèle avec le Brutal Truth de la période où ils commençaient à carburer aux acides (Mais en moins grind), et enfin je verrais également une sorte de DISHARMONIC ORCHESTRA qui se serait hyper imprégné de rock psyché voir de Kraut rock allemand années 70, c'est peut-être la parallèle le plus juste des quatre.
C'est un disque vraiment pas mal, c'est original, avec des riffs vraiment intéressants, et des choses relativement surprenantes (On a entendu tellement de trucs tordus, que pour vraiment surprendre l'auditeur en 2018 il faut chercher loin...).
Mais c'est dommage que la production soit moyenne, le groupe avait autoproduit cet enregistrement et ça se sent, notamment au niveau des guitares qui ont un son trop "brut". Et puis le disque donne aussi une impression assez décousue, c'est peut être en partie dû au style et à l'approche "Je vais dans tous les sens".
Dans tous les cas on trouve ici des putains de riffs et des délires mentaux qui changent pas mal de ce qu'on peut entendre d'habitude dans le "métal".
C'est un disque à conseiller aux fans de musique assez décalée, space, enfumée et délirante, mais qui reste néanmoins assez abordable de par ses côtés stoner/ doom.
Même si ce n'est pas un incontournable, il y a quand même ici une quantité de qualités non négligeable. 

Animation: Marty et John montent un groupe


Animation réalisée à base de dessins que j'ai faits pour l'occasion.

Deux musiciens s’ennuient et décident de monter un groupe.
Musique : Paranoid (Lille)


01/04/2018

SOILENT GREEN - A string of lies MCD. 1998.

Dans le style mélange improbable qui fonctionne pourtant très bien, SOILENT GREEN (Usa) avaient mis le paquet en mélangeant stoner, quasi sludge, et grindcore!
Vous avez bien lu, c'est un croisement entre le groovy cool, l'épaisseur plus sludge, et le côté fou du grindcore avec les blastbeats et les cris déments... Le tout avec des morceaux assez touffus (Pas mal de passages et de riffs différents par titre) et bien construits.
C'est un peu comme si DOWN rencontrait le BRUTAL TRUTH des débuts, voir comme si CROWBAR (Toutes proportions gardées) flirtait avec un groupe de postcore/ grind pas dénué de technique.
Bon, globalement ça reste quand même destiné aux fans d'extrême, pas sûr que ceux qui aiment seulement le stoner pépère accrochent; Mais pour un enregistrement qui a plus de 20 ans, vu le nombre de trucs qui sont sortis dans les mélanges improbables depuis, je trouve que ce MCD se défend encore bien et qu'il a encore de l'impact :-)